Bordeaux - Montpellier - Nantes - Paris - Suisse .
Bordeaux -  Montpellier - Nantes - Paris - Suisse             .

AU CENTRE REGNIER DE RENNES

Pendant deux ans, des étudiantes  en art-thérapie évolutive de Rennes et de Nantes  ont accompagné des jeunes et des enfants  hospitalisés en psychiatrie au C.H.U de Rennes. L'Ecole Plénitude était  en partenariat avec  l'Unité Hermione du Centre Régnier du docteur Gervais.  Pendant ces deux ans, Marie-Odile Brêthes et Sylvie Lamoure ont accompagné les stagiaires et ont supervisé  le travail art-thérapeutique évolutif.

Nous avons aidé les jeunes à exprimer leurs souffrances mentales puis à imaginer et regarder la vie avec plus de douceur et d'optimisme.

 

 

   Dans ce dessin le jeune révèle son encombrement mental et les noeuds de souffrance du féminin ancien. Sur le dessin, il s'agit d'un personnage évoquant une ancêtre. Cela peut être une mémoire déposée afin que le dessin soit déchiré et brûlé. En dessinant, les jeunes évacuaient des symboles ou des archétypes parfois très signifiants. Ceux-ci envahissent l'inconscient. Dessiner les images mentales négative et en parler permet au jeune de se distancer. Souvent il se détendait et  ressentait du soulagement émotionnel . 

En octobre 2018, ce dessin collectif a révélé le malaise et la souffrance des jeunes. L'attitude du personnage rebelle et adolescent, les bras ballants indiquait un sentiment d'impuissance très grand qui traversait celles et ceux qui avaient dessiné ensemble ce personnage. La masse noire cerébrale parle des pensées négatives et de peurs qui envahissaient le mental de ces jeunes fragiles. 

En décembre le personnage s'est unifié. Les ados ont pu représenter une jeune fille beaucoup plus humaine, libérée de l'aspect clown sauvage. Elle  dévoile  ses émotions et sa fragilité. Le torse bleu parle des émotions, les cheveux roses d'un mental qui s'adoucit, d'une vision plus positive d'eux-mêmes. 

Puis il devient réel et grandeur nature.

 

Voici un magnifique processus évolutif qui a permis aux jeunes d'accueillir la peau tendre, le principe de réalité, le Féminin.

L'ART-THERAPIE  EVOLUTIVE ET  L'EDUCATION THERAPEUTIQUE AU CHU DE NANTES

Marie-Odile Brêthes  a supervisé  une équipe d'art-thérapeutes évolutives  pour la Fabrique Créative de Santé  dans le cadre de l'Education Thérapeutique pour les patients atteints de maladies chroniques au CHU de Nantes.

Dans le cadre du projet de recherche EVAD "Evaluation du renforcement de la compétence de gestion des émotions des personnes atteintes de maladies chroniques ayant bénéficié de méditations créatives et corporelles" la médiation d'art-thérapie évolutive a été  animée par Anne Le Dorlot et supervisée par Marie-Odile Brêthes. Cette étude s'est déroulée sur trois ans et a concerné environ cent cinquante patients qui avaient choisi une médiation corporelle et une médiation artistique. Ce projet s'est déroulé sous la direction du docteur Anne Lerhun et Catherine Greffier. A ST Jacques,  CHU de Nantes.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ecole Plenitude